Ralph Sibony
Psychologue à Paris 11
- Docteur en Psychologie -

L’acte thérapeutique consiste, globalement, à apporter au « patient » deux solutions.

L’une est la disparition ou la forte diminution du problème pour lequel il est venu consulter, l’autre est qu’il se sente en mesure de faire face à son problème en se passant de l’aide du psychologue. Dans ce dernier cas c’est un autre problème qui a été résolu que celui dont le patient se plaignait : la difficulté à faire face à ses problèmes tout seul.

Le plus souvent la personne qui vient consulter un psychologue vient pour se débarrasser d’un problème. Après un certain travail thérapeutique effectué avec le psychologue le problème pour lequel la personne est venu n’a pas forcement disparu mais la personne sent qu’elle n’a plus besoin de voir le psychologue : elle peut continuer toute seule. Cet état de chose, qui est purement psychologique, est nouveau pour le patient : il en est parfois surpris et s’accompagne souvent du sentiment d’être plus fort qu’auparavant.

Quand au psychologue, à lui de reconnaître qu’une étape important du travail thérapeutique a été franchie, il n’a pas à s’acharner à « résoudre » le problème du patient, mais être à l’écoute et attentif à ce que le patient veut maintenant : continuer ou arrêter. Le psychologue peut aider le patient à prendre conscience plus amplement de sa nouvelle force : de sa capacité à faire face tout seul au problème.